Le festival

Life can be so sweet

Le Sunnyside est le rendez-vous incontournable des musiques afro-américaines dans l’Est.

La première édition du Sunnyside Festival s’est déroulé en 2015. Il est organisé par Jazzus Productions.
Le nom Sunnyside est une référence au grand standard du jazz et de la musique américaine On the Sunny Side of the Street qui a été interprété par les plus grands, de Frank Sinatra à Ella Fitzgerald et de Sonny Rollins à Louis Armstrong : « Life can be so sweet on the sunny side of the street ».

Grab your coat and get your hat
Leave your worry on the doorstep
Just direct your feet
To the sunny side of the street
Can’t you hear a pitter-pat?
And that happy tune is your step
Life can be so sweet
On the sunny side of the street

Au cœur
des musiques
afro-américaines

Le Sunnyside Festival est un parcours à la découverte de la richesse des musiques afro-américaines.

Michael Jackson, Billie Holiday, Marvin Gaye, Nina Simone, Aretha Franklin, Miles Davis, Snoop Doggy Dog… Nous avons tous un rapport intime, festif, affectif avec les musiques afro-américaines.

C’est une longue histoire musicale qui débute avec le jazz et le blues et se poursuit avec le rhythm’n’blues, la soul, le funk mais aussi la house ou le hip-hop. Toutes ces musiques sont d’une même famille et le jazz en est le grand frère. Un grand frère qui a essaimé aussi en Europe qui s’est réapproprié à sa manière cet héritage musical.

La programmation du Sunnyside Festival a un axe fort : le jazz et les musiques improvisées. Mais les propositions artistiques font également des liens avec cette musique afro-américaine : une conférence sur le label Stax, une installation sur le jazz dans les samples de hip-hop, une projection sur l’histoire musicale de Memphis, une Sunny Soul Party avec Michelle David et Nick Waterhouse…

Apprendre & s'amuser

Le Sunnyside Festival propose autour des concerts des moments de convivialité et de détente qui sont autant d’occasions pour s’instruire !

Le festival est l’occasion l’occasion d’apprendre en s’amusant : cette édition sera ponctuée de propositions pour approfondir les concerts. Samedi 16 octobre sera sous le signe de la soul : la médiathèque Jean Falala projettera le film Soul Kids de Hugo Sobelman sur l’héritage musical de Memphis et Belkacem Meziane présentera sur le temps de l’apéro au Shed une conférence sur le mythique label de soul Stax, illustrée d’extraits sonores et vidéos.

Le Shed accueillera une exposition de l’illustrateur et sérigraphie Jean Mosambi qui travaille depuis de longues années à retravailler et réinterprétant les images mythiques du jazz en les ré-interprétant avec ses propres codes visuels.

La convivialité sera toujours au coeur du festival : burger et bières artisanales du Shed, boutique de vinyle proposée par My Little Sound Shop et sérigraphies originales imaginées par un collectif d’illustrateurs.

Dans l'intimité
de la musique

Des artistes de renommée internationale mais aussi la découverte d’artistes dans l’intimité de lieux d’exception.

C’est un des parti pris du Sunnyside : un festival qui propose aussi d’être au plus proche des musiciens, d’entrer dans une rencontre intime avec leur musique. Pour cela, rien de mieux que l’acoustique, les petites jauges et des lieux d’exception pour créer des moments uniques.

Pour cela, toujours les rendez-vous du midi à la découverte d’artistes et du patrimoine rémois : la harpiste Laura Perrudin en dialogue avec le Musée Saint Remi, d’un duo de violoncelles dans l’écrin de la Chapelle Foujita, du fascinant duo Daniel Erdmann et Stéphane Payen, une rencontre improvisée dans la salle de lecture de la Bibliothèque Carnegie.

Nouveauté cette année : le festival investit un nouveau lieu à l’heure de l’apéro. La Maison des Ventes Chativesle est le bâtiment voisin du Shed : y seront proposés 3 concerts à 19h du mardi au jeudi également dans des formules acoustiques.

Les petites oreilles

Le Sunnykids est un festival dans le festival : 3 jours de propositions musicales pour les enfants.

Le Sunnykids, une programmation destinée spécifiquement aux enfants, est un élément de base du festival : du jazz pour tous les publics ! Chaque année, les ateliers et concerts rencontrent un très grand succès et le festival est donc paré pour réjouir toutes les petites oreilles !

Le Serpent des Mers est un spectacle proposé par la récitante et chanteuse Angela Flahault en compagnie du flûtiste Joce Menniel. Trois contes aux origines très diverses qui permettent découvrir des univers culturels très différents : une promenade dans les imaginaires celtes, africain, chinois.

Du côté des ateliers, Improvisation Maestro rend l’impossible possible : donner son premier concert au bout de 45 min ! Sonopoppée proposera une série d’installations musicales interactives.

L'organisateur

Jazzus Productions est l’organisateur du Sunnyside Festival.
Jazzus Productions est une SCOP installée à Reims dont le projet est basé sur la notion de responsabilité.

Jazzus Productions assure également la coordination et la direction du projet culturel du Shed Reims (tiers-lieu labellisé Fabrique de Territoire).

L'équipe

Gilles Gautier administration, technique et co-direction artistique
Jean Delestrade communication et co-direction artistique
Emilie Honnart production, administration et co-direction artistique
Magali Malnovic événementiel et fundraising