Sélène Saint-Aimé

Mare Undarum

Jeudi 14 octobre 21h
Le Shed

spiritual jazz

Enregistré au Studio Pigalle à Paris, à l’invitation du jeune label Komos, le premier album de Sélène Saint Aimé, Mare Undarum, fascine par sa richesse, sa poésie et son originalité qui laissent affleurer des influences caribéennes et africaines. Ce goût pour une musique inventive et riche, Sélène Saint-Aimé le doit notamment au saxophoniste américain Steve Coleman, qu’elle retrouve à New York quelques temps plus tard. Là, elle fréquente les clubs de jazz les plus prestigieux, croise le chemin de Ron Carter ou Ravi Coltrane ; elle écoute, observe, apprend. Pour aujourd’hui tracer le début d’un chemin personnel, qui l’emmènera très loin.

Sélène Saint Aimé sera certainement une des découvertes du Sunnyside Festival.

Sélène Saint-Aimé

Mare Undarum

Jeudi 14 octobre 21h
Le Shed

Enregistré au Studio Pigalle à Paris, à l’invitation du jeune label Komos, le premier album de Sélène Saint- Aimé, Mare Undarum, fascine par sa richesse, sa poésie et son originalité qui laissent affleurer des influences caribéennes et africaines. Ce goût pour une musique inventive et riche, Sélène Saint-Aimé le doit notamment au saxophoniste américain Steve Coleman, qu’elle retrouve à New York quelques temps plus tard. Là, elle fréquente les clubs de jazz les plus prestigieux, croise le chemin de Ron Carter ou Ravi Coltrane ; elle écoute, observe, apprend. Pour aujourd’hui tracer le début d’un chemin personnel, qui l’emmènera très loin.